AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 [FLASHBACK] Entraînement Perturbé

Aller en bas 
AuteurMessage
TheQueenInTheNorth

avatar

Messages : 1156
Date d'inscription : 12/09/2016
Age : 19
Localisation : Perdue dans son monde

Feuille de personnage
Nom:
Clan/Rang:
Age:

MessageSujet: [FLASHBACK] Entraînement Perturbé   Mar 17 Juil - 22:15

E R E I N



Son souffle court se répercutait sur les différents troncs autour d'elle. Les muscles douloureux, la jeune oméga n'était pas pourtant pas prête à abandonner son entraînement. L'après-midi touchait lentement à sa fin, mais elle ne s'y intéressait pas, se concentrant sur les mouvements qu'elle répétaient depuis déjà deux bonnes heures.
Eréïn savait qu'elle n'avait pas droit à un entraînement digne de ce nom, mais elle ne comptait pas se morfondre dans un coin en prétextant qu'elle n'avait aucune chance de s'améliorer. Au contraire, la jeune femelle voulait leur prouver que même sans être apprentie, elle était capable d'être utile, de devenir un bon élément de la meute. Depuis quelques jours, elle venait donc dans la forêt pour s'entraîner à la chasse, ou du moins travailler sa position et ses sauts.
Eréïn avait tout de même certaines bases grâce à sa mère qui gardait une bonne connaissance du sujet malgré son rang. Et cela poussait la jeune louve à vouloir se dépasser, pour rendre Yréis fière d'elle. Même si elle n'avait toujours pas de pouvoir, l'oméga n'abandonnait pas. Il tardait à apparaître, mais elle tentait de se raisonner, d'ignorer les autres jeunes de son âge qui l'avaient déjà découvert. Il mettait de temps à venir, mais ce n'était pas un problème, elle n'avait pas besoin de ça pour devenir une bonne Siblings.
Revenir en haut Aller en bas
Lhazareen
Admin en folie
avatar

Messages : 1346
Date d'inscription : 02/07/2016
Age : 19
Localisation : ~ NoWhere

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Entraînement Perturbé   Mar 17 Juil - 23:21

Uriah

En milieu d'après midi, le jeune loup avait quitté le camp, son entraînement avec son oncle ayant mis ses nerfs à rude épreuve. Il avait besoin de décompresser un peu, mais il n'était pas non plus mécontent de l'enseignement de l'Alpha, il savait qu'avec lui, il progresserait vite.
La forêt était reposante. Il n'avait pas l'intention de chasser ni de pousser l'exploration trop loin, il était simplement venu marcher un peu dans cet endroit calme, laisser les questions qui lui passaient par la tête s'écouler lentement, sans s'en soucier, ici il n'avait pas besoin de réfléchir à sa place dans la meute, à sa famille ou au guerrier qu'il était censé devenir.
Il aimait sa place de fils de l'Alpha, et il aimait le regard que les autres posaient sur lui, là n'était pas la question, mais d'autres choses le dérangeaient un peu. Cette mère absente, cette enfance aux côtés d'une oméga et de ses louveteaux, un père au regard toujours aussi triste, une tante disparue ... Tant de choses qu'ils ne saisissait pas encore complètement et qui lui revenaient souvent en mémoire.

Pas aujourd'hui, en tout cas, pas jusqu'à ce qu'il entende de grognements familiers. C'était comme si quelqu'un se battait, et il pensait reconnaître ce quelqu'un.
Il se dirigea vers la source du son et découvrit sans surprise une louve crème et violine au détour d'une fougère. Eréïn était là, se battant contre du vent en contrebas, s'entraînant sans mentor.
Elle n'y avait pas le droit, parce qu'elle était une esclave, comme son frère Kaldès. D'ailleurs, ce dernier lui avait confié que la louvette n'avait toujours pas reçu de pouvoir.
Le père d'Uriah lui avait raconté que les oméga occupaient leur place dans la meute parce qu'eux même ou leurs ancêtres avaient été jugés trop faibles pour intégrer les rangs en tant que guerriers. Le rang d'oméga de la famille Ward avait beau remonter aux grands parents d'Yréis, Uriah n'était pas non plus extrêmement surpris que la petite Eréïn reste impuissante et sans pouvoir, cela devait avoir quelque chose avec son sang.

- Pourquoi tu t'entraînes ? Lança le nouvellement nommé apprenti depuis son point d'observation, le ton railleur. C'est pas comme si t'allais devenir guerrière un jour.

Il observa la petite louve, ricanant presque. Il la trouvait drôle à essayer de se donner des airs de combattante, mais le fait qu'elle soit une fille, et qu'elle soit aussi petite, lui enlevait toute trace de crédibilité. Quand on savait en plus qu'elle était fille d'esclave et qu'elle n'avait pas de pouvoir, la scène devenait comique.
Revenir en haut Aller en bas
TheQueenInTheNorth

avatar

Messages : 1156
Date d'inscription : 12/09/2016
Age : 19
Localisation : Perdue dans son monde

Feuille de personnage
Nom:
Clan/Rang:
Age:

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Entraînement Perturbé   Jeu 19 Juil - 19:52

E R E I N


Une voix surgit soudainement dans le dos de la jeune oméga, la faisant presque sursauter. Concentrer sur son entrainement, elle n'avait même pas fait attention aux bruits de pas approchant. Rien que le ton employé faisait hérisser les poils de sa nuque.Cessant un instant son activité, Eréïn se tourna vers le nouveau venu, posant sur lui un regard très peu enjoué.
Pourquoi devait-il venir ici ? La jeune louve violette avait espéré voir Kaldès débarquer, pour lui tenir compagnie et peut-être s'entraîner avec elle. Et elle aurait clairement préféré tomber sur ses yeux chaleureux plutôt que sur ceux moqueurs de Uriah. L'oméga devait déjà le supporter dans le camp, si elle s'éloignait, ce n'était pas pour le voir ici aussi. A croire qu'il ne voulait pas la laisser tranquille depuis qu'il s'était incrusté près de sa mère.

Eréïn ne voulait pas le voir, ce satané loup la mettait de mauvaise humeur dès qu'il ouvrait la bouche. En plus, il devait déjà avoir commencé son apprentissage, lui, alors il n'allait pas manquer cette occasion pour la ridiculiser, encore. La jeune louve ne s'approcha pas plus de son camarade de meute, espérant qu'il parte dans peu de temps.

"- Laisse moi tranquille. Qu'est ce que ça peut te faire de toute manière que je m'entraîne ou pas ?"

Elle tenta de garder une voix neutre, pour ne pas faire transparaître son agacement. La voir s'énerver et se vexer, ce devait être exactement ce que Uriah cherchait en lançant ce sujet sensible, et l'oméga ne voulait pas lui donner cet honneur.
Revenir en haut Aller en bas
Lhazareen
Admin en folie
avatar

Messages : 1346
Date d'inscription : 02/07/2016
Age : 19
Localisation : ~ NoWhere

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Entraînement Perturbé   Mer 1 Aoû - 22:24

Uriah

Dès qu'elle le vit, l'attitude de la louve changea. Elle avait l'air exaspérée. Pourtant ce n'était pas elle qui était forcée de se coltiner une oméga sans pouvoir dans la fratrie.
Uriah était très ami avec Kaldès, mais en ce qui concernait sa soeur, c'était une autre histoire, la louvette ne l'avait jamais aimé. Alors il pouvait supporter qu'on se moque de lui vis à vis de son meilleur ami, mais dès qu'on l'attaquait sur sa parenté fragile avec Eréïn, il grinçait doucement des dents.

"- Laisse moi tranquille. Qu'est ce que ça peut te faire de toute manière que je m'entraîne ou pas ?"

En fait, le jeune apprenti se fichait bien de tout ce qu'elle pouvait bien faire. Il aurait juste aimé qu'elle n'existe pas, ou qu'elle ne soit pas la fille de sa mère d'adoption.
Le pire, c'était qu'elle lui parlait comme à un gamin, se forçant à ne pas s'énerver. Pourquoi ? Pour avoir l'air plus mature ? Pour cacher ses plaies comme une proie blessée ?
Uriah l'aurait un peu plus estimée si elle avait été un peu plus comme Kaldès. Lui avait parfaitement conscience de sa position et il était respectueux envers le jeune fils d'Alpha. En échange, le louve sombre le traitait presque en égal.
Eréïn, elle, voulait jouer aux guerrières alors qu'elle n'était qu'une esclave. En ne comprenant pas où était sa place et en se permettant de parler comme ça à des loups au rang mille fois plus élevé que le sien, elle se rendait indigne du respect d'Uriah.

Les femelles étaient décidément toutes les mêmes ... Orgueilleuses. Elles pensaient tout savoir et valoir toujours tellement mieux que tout le monde, elle ne comprenait pas que la hiérarchie de la meute était faite pour être respectée ...
Les omégas n'étaient pas mal traités, ils devaient juste respecter la volonté des rangs supérieurs. S'ils se pliaient bien à cette seule et unique règle, alors les guerriers finissaient par les traiter avec clémence. Il y a plusieurs générations, les choses n'étaient pas comme ça, son père le lui avait expliqué. Les meutes qui vivaient auparavant dans ces contrées avaient pour habitude de tuer les omégas dès qu'ils sortaient du rang.

Le jeune apprenti sauta souplement jusqu'au sol, fier de son agilité longuement travaillée avec son nouveau mentor, et il bondit sur l'oméga dès sa réception au sol, utilisant sa taille et sa masse bien plus importantes pour la faire basculer.

- Si j'étais pointilleux sur les règles, tu devrais me vouvoyer, ne pousse pas trop loin, je ne supporterai pas que tu me donnes des ordres, surtout pas toi.

Ce dernier mot sonnait presque comme une insulte, mais il avait très peu apprécié le fait qu'elle lui ordonne de passer son chemin et de la laisser dans ses rêves de devenir un jour une combattante.
Uriah voulait juste qu'elle baisse les yeux, qu'elle comprenne pour une fois qui elle était, une pauvre femelle faible et sans pouvoir. Si elle le faisait, si elle se comportait enfin avec lui comme elle aurait dû, alors il l'aurait sûrement laissée tranquille.

Peut être que le fait d'avoir été élevé par la même mère lui avait fait oublier certaines choses. Et s'il fallait lui rappeler, Uriah se sentait prêt à le faire. Il n'aurait pas beaucoup d'efforts à fournir pour appuyer sur cette gorge frêle jusqu'à ce que la louvette manque d'air, pas beaucoup d'efforts à faire pour que ses griffes l'aveuglent définitivement comme sa mère, pas beaucoup non plus pour lui laisser de belles cicatrices sur le museau avec ses crocs, la marque ultime du déshonneur. Peut être qu'avec ça, enfin, elle comprendrait.

- Arrête d'essayer d'être quelqu'un d'autre, tu te rends juste ridicule.

Oui, si elle n'avait pas été assez idiote pour lui dire ce qu'il avait à faire, il aurait pu juste rire de cette situation absurde.

Et dire qu'il voulait faire cette balade pour se changer les idées et oublier sa place dans la meute pour une fois ... Cette fille se mettait toujours au milieu de ses plans, et ce qu'elle pouvait l'agacer ...
Elle était comme une épine dans sa patte, son épine personnelle.
Revenir en haut Aller en bas
TheQueenInTheNorth

avatar

Messages : 1156
Date d'inscription : 12/09/2016
Age : 19
Localisation : Perdue dans son monde

Feuille de personnage
Nom:
Clan/Rang:
Age:

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Entraînement Perturbé   Jeu 2 Aoû - 1:29

ÉRÉÏN


Finalement, la petite oméga regretta ses mots secs. Ce n'était pas en réagissant de la sorte qu'elle allait pouvoir se débarrasser de la présence d'Uriah. D'ailleurs, sa mère lui aurait sûrement fait la morale si elle l'avait entendu s'adresser à lui de la sorte. Elle lui devait le respect, que cela lui plaise ou non. C'était comme ça, et rien ne pouvait y changer quoi que ce soit. Peu importe à quel point cela était pénible et rabaissant à ses yeux.
Éréïn n'aimait pas ces classes et ces rangs dans la meute. Elle les détestait, sûrement autant que les Alphas. Pour la jeune louve qu'elle était, cette place dans le clan n'était rien d'autre qu'un boulet à trainer, une chose dont elle ne pourrait jamais se défaire, la suivant tout au long de sa vie. Depuis petite, son destin était tracé. La petite oméga inutile et pitoyable, n'étant même pas capable d'avoir un pouvoir, voilà ce qu'elle était pour la meute.

Et évidemment, il fallait que ce prétentieux en rajoute une couche, lui rappelle son rang misérable. Elle ne demandait pourtant pas grand chose, juste un moment de liberté. Juste un instant durant lequel elle ne serait pas focalisée sur ce rang qui l'obsédait tant. Éréïn voulait juste oublier le temps d'un après-midi sa condition dans le clan, les idées noires que cela lui donnait, l'avenir peu joyeux qu'elle s'imaginait sans cesse. Mais même ce genre de court instant de répit semblait trop demandé.

La petite oméga savait qu'Uriah ne comptait pas la laisser s'en tirer ainsi, pas après les mots qu'elle lui avait adressé. Mais elle ne s'attendait pas à se voir clouer au sol, sous le corps imposant du jeune héritier. Elle n'eut même pas le temps de réagir, que son dos rencontrait déjà dans un choc sec le sol sablonneux. La petite femelle violette retint un couinement de surprise et de douleur, les yeux écarquillés fixant le mâle la dominant.

"- Si j'étais pointilleux sur les règles, tu devrais me vouvoyer, ne pousse pas trop loin, je ne supporterai pas que tu me donnes des ordres, surtout pas toi."


Éréïn pesta intérieurement, contre elle même et son idiotie. Elle savait bien qu'elle n'aurait jamais dû lui parler de la sorte. Mais les mots du jeune loup étaient cruels. L'oméga avala difficilement sa salive, craignant le pire. Elle ne pouvait pas se sentir plus inférieure et sans défense face à lui, c'était injuste. Il avait tout pour lui, et elle, elle n'avait rien. Tout ça à cause d'une histoire de sang. Non, ce n'était pas juste.

Uriah ouvrit encore la bouche, lui assénant d'autres paroles, toujours plus blessantes. Encore il l'humiliait, sans le moindre problème, comme si elle n'était destinée qu'à ça. Recevoir le dédain et les moqueries des autres, voilà son rôle. Et sa mère osait encore lui dire qu'elle devait être fière d'appartenir à une meute. Actuellement, la louvette violette voulait disparaître, quitter cette combe au milieu de la forêt, s'éloigner de ce futur alpha, laisser derrière elle cette sensation de honte constante. Qu'avait elle fait de mal pour vivre ainsi ?

Elle tenta de parler, mais rien ne sortit. La petite femelle sentait sa gorge de serrer et ses yeux la piquer dangereusement. Elle était ridicule, Uriah avait raison. Elle était faible, incapable d'être quoi que ce soit d'autre qu'une oméga inutile. Sa vie était inutile, personne ne faisait attention à une louve d'une classe aussi inférieure. Elle n'était rien pour la meute, alors pourquoi s'entêter à vouloir essayer de fuir ce rôle ?

"- Je suis désolée, je ne voulais pas donner d'ordre à un alpha, ce n'est certainement pas mon droit. Je m'en excuse."


Éréïn retint un discret sanglot. Elle était ridicule, totalement humiliée, alors autant aller jusqu'au bout et s'excuser misérablement. C'était ainsi que sa vie allait être de toute maniere, autant prendre les bonnes habitudes dès à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Lhazareen
Admin en folie
avatar

Messages : 1346
Date d'inscription : 02/07/2016
Age : 19
Localisation : ~ NoWhere

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Entraînement Perturbé   Jeu 2 Aoû - 2:08

Uriah

Plus il la maintenait au sol, moins il comprenait ce qui était en train de se passer.
La nature d'Eréïn n'était-elle pas censée la pousser à lui tenir tête ? Pourquoi l'oméga ne le rabrouait-elle pas comme elle en avait l'habitude enfant ?
Cette histoire de pouvoir absent et d'apprentissage manqué devait lui avoir mis un peu de plomb dans la tête, c'était la seule explication pour Uriah. Mais cela restait perturbant, de la regarder se décomposer en dessous de lui, comme si elle réalisait seulement maintenant que la vie était injuste.

"- Je suis désolée, je ne voulais pas donner d'ordre à un alpha, ce n'est certainement pas mon droit. Je m'en excuse."

Il sentit un bref soubresaut sous ses pattes et il desserra la pression qu'il imposait à sa cage thoracique, presque trop dégouté pour continuer à la toucher franchement.

- J'y crois pas ... Tu vas chialer ?

Il s'était attendu à peu près toutes les réactions de sa part, sauf celle-là. Il arrêta de l'écraser mais ne s'écarta pas pour autant, restant au dessus d'elle pour l'empêcher de se lever.
Il n'arrivait même pas à comprendre pourquoi il était déçu. Elle l'exaspérait quand elle agissait comme son égale, et il grinçait des dents quand elle se soumettait trop facilement ... Cette fille était décidément énervante quoi qu'elle fasse.

Uriah réfléchit quelques secondes et en vint à la conclusion que son irritation nouvelle venait du fait que Eréïn se posait en victime. Elle n'acceptait pas le système et sa place, c'était juste une nouvelle façon de le critiquer. Qu'espérait-elle ? Lui faire ressentir ne serait-ce qu'un peu de culpabilité ?
Pourtant la situation dans laquelle il se trouvait était tout à fait normale, et personne n'aurait rien eu à y redire dans la meute. Uriah était parfaitement dans son droit, et Eréïn n'avait aucune raison de pleurer.
Pensait-elle être la seule à faire face à des injustices alors que la vie avait successivement arraché à Uriah sa mère, sa tante et son père ?
Pensait-elle l'amadouer ? Était-elle seulement en train de pleurer pour de vrai ?

Toutes ces questions n'avaient pas de réponse pour le jeune mâle, les femelles, et plus particulièrement sa désespérante soeur d'adoption, étaient vraiment un mystère pour lui.
Elles ne savaient donc rien faire d'autre que pleurnicher ?

- Je t'ai pas encore donné de raison de pleurer, grogna le fraichement nommé apprenti, pour l'instant je n'ai fait que te rappeler ce que tu devrais déjà avoir compris depuis longtemps.

Uriah l'observa encore quelques secondes, puis il se laissa aller à un sourire satisfait. Quoi qu'elle fasse, il n'en avait rien à faire non ? L'important, c'était qu'elle s'était confondue en excuse, reconnaissant sa supériorité.
Il n'avait pas à la laisser lui retourner le cerveau.
Il se fichait bien de tout ce qu'elle pouvait faire, c'était précisément ce qu'il pensait en arrivant, et il n'allait pas changer d'avis pour quelques larmes.

- Tu sais quoi, en fait tu n'as qu'à pleurer, de toute façon c'est tout ce que tu peux faire.

Il adressa un sourire dont sa jeunesse ne lui permettait pas encore de saisir toute la cruauté, un sourire de victoire.
Tout ce qu'il voyait aujourd'hui, c'est qu'il avait réussit à soumettre la rebelle, celle qui ne se laissait pas faire, la seule qui lui tenait vraiment tête. S'il avait réussi ça, alors rien n'était plus hors de sa portée.

Il redressa la tête et ne vit que des branches à perte de vue, ce qui lui donna une idée des plus amusantes.
Maintenant que Eréïn l'avait bien écouté, il était temps de lui faire retenir la leçon.
Il recula, libérant de ce fait la petite oméga, comme s'il en avait fini avec elle, mais toujours avec ce même petit sourire d'enfant pourri gâté, il déclara :

- C'est bien dommage que tu n'aies aucun pouvoir. Je vais te montrer à quoi ressemble un vrai guerrier.

Son pouvoir, il en était très fier. Son oncle vantait parfois son talent à son maniement, et même si les circonstances dans lesquelles il l'avait découvert restaient douloureuses, il aimait beaucoup s'entraîner avec Elijah.
Il visualisa un endroit dans les cimes et se concentra, le tout était d'estimer le volume de branche nécessaire pour atteindre la même masse que la louvette en face de lui.

Quand ce fut fait, ses sourcils se froncèrent légèrement sous la concentration et l'échange projeta l'oméga au sommet de hautes branches. Peut être ploieraient-elles sous son poids, alors il resta attentif, au cas où elle tomberait misérablement au sol, son but n'étant pas de la tuer.
Il la sauverait si c'était le cas. Enfin peut être ... En se disant qu'elle pouvait être utile au clan, il trouvait en lui assez de motivation pour préserver sa vie.
Devant lui, un tas de branches s'étaient formés, juste en dessous de l'endroit où il avait envoyé Eréïn. Dans le pire des cas, elle tomberait dessus, ce n'était pas dramatique. Quoique ... Il l'avait envoyée un peu plus haut qu'il le pensait ... Les branches n'avaient pas l'air si lointaines lorsqu'il les avait visualisées. La manœuvre n'en était que plus amusante.

- Comment tu vas descendre maintenant Mademoiselle Pleurnicharde ? Montre moi comment tu comptais devenir l'égale de l'un des nôtres sans pouvoir !
Revenir en haut Aller en bas
maevah

avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 14/09/2016
Age : 19
Localisation : chez moi ^^

Feuille de personnage
Nom: Dai
Clan/Rang: Siblings Empire
Age: 1 mois

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Entraînement Perturbé   Jeu 2 Aoû - 12:01

Dai

Le jeune loup gambadait dans la forêt, comme à son habitude, se souciant peu de ce qu'il se passait au camp. Non pas qu'il n'avait pas conscience que quelque chose se préparait, mais cela ne l'affectant pas directement pour l'instant, il n'y prêtait pas plus d'attention, préférant s'amuser librement.
Il s'évertuait donc à "chasser" une feuille, tel le louveteau qu'il était encore dans sa tête malgré le fait d'avoir atteint l'âge d'être apprenti. Il passa cependant vite à une proie imaginaire, s'ennuyant déjà de cette feuille ramollie qui ne pouvait se déplacer que grâce au vent, qui -hélas !- n'était pas présent aujourd'hui.
Il se déplaçait donc de manière furtive (ou du moins à sa façon), se cachant tantôt derrière un tronc d'arbre, tantôt dans les fourrés, ne lâchant pas son ennemi imaginaire des yeux. Ok Jackson, j'ai la cible en visuel, elle se dirige vers le nord, je vais bientôt pouvoir l’intercepter. Il se tapit alors dans les buissons, fixant une jeune pousse d'arbre d'un regard malicieux, et avança doucement, à pas feutrés, mettant à profit ce qu'il avait appris durant ses quelques leçons de chasse.
Soudain, au moment où il s'apprêtait à bondir, une brise passagère lui amena une odeur, une odeur de loup, mais pas ennemis. Il se dirigea donc vers sa source, curieux, laissant totalement la pousse d'arbre qui se ramollit légèrement sous le déplacement d'air que provoquait Dai, comme pour montrer son soulagement de ne pas avoir été attaquée par un loup, si jeune soit-il.
A mesure qu'il s'avançait, l'odeur se fit plus reconnaissable, et avant même de les voir, il sut qu'il aurait à faire à sa meilleure amie, Éréïn, et à Uriah, un des fils d'Alpha. Il savait que d'ordinaire, ces deux-là ne pouvaient s'encadrer, donc sentir leurs odeurs au même endroit ne présageait rien de bon.
Il arriva au moment où Uriah dominait Éréïn de toute sa masse. Il resta cependant caché dans les fourrés, préférant observer et analyser la situation avant d'intervenir. Il voyait bien en regardant la scène d'un Uriah pas très content, et d'une Éréïn en totale soumission sous lui que cette dernière avait du chercher des noises au jeune loup... ou l'inverse ?
Cependant avec un peu d'imagination, la position des deux loups était assez comique... et peut-être même un peu suggestive. Cette pensée le fit doucement pouffer.
Puis, tout à coup, Uriah décida qu'il était temps de passer à la jeune Oméga un jolie savon en règle, et elle se retrouva alors dans un arbre, plusieurs mètres au dessus du sol, sa position initiale instantanément remplacée par des branches.
Dai pensa qu'il fut temps de se montrer pour sauver son amie, mais Dai restant Dai, il ne put s'en empêcher.
Il sortit subitement des fourrés, pris un air à la fois surpris et triste en regardant tour à tour Éréïn, puis Uriah, puis Éréïn, avant de finalement la fixer d'un air désespéré pendant quelques secondes. Puis il mit une patte théâtrale sur son front tout en fermant les yeux, et finalement lança d'un ton dramatique :

- Ô ! Éréïn ! Comment as-tu pu me faire ça ? Moi qui me réjouissait de venir te voir pour que l'on se retrouve enfin, je te vois t'amuser avec un autre mâle dans un recoin reculé de la forêt. Que dois-je en conclure, chère Éréïn ? Que je ne suis pas assez digne de toi ?

Tout en parlant, Dai s'était avancé vers l'arbre, regardant Éréïn d'en bas, toujours avec tristesse et désespoir, comme quelqu'un à qui l'on a brisé le cœur.
Lorsqu'il eut terminé, il baissa la tête dans un petit "argh" douloureux, détourna le regard et serra les dents. Rien ne put perturber son jeu, pas même l'hilarité qui grandissait à l'intérieur de lui.
Et il attendit, comme statué dans cette position.
Revenir en haut Aller en bas
TheQueenInTheNorth

avatar

Messages : 1156
Date d'inscription : 12/09/2016
Age : 19
Localisation : Perdue dans son monde

Feuille de personnage
Nom:
Clan/Rang:
Age:

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Entraînement Perturbé   Jeu 2 Aoû - 14:02

E R E Ï N



La pression sur sa poitrine se fit légèrement plus supportable, mais elle n'eut pas plus de facilité pour respirer. Sa gorge était toujours aussi serrée, pire que si l'apprenti avait directement posé ses pattes à cet endroit.

- J'y crois pas ... Tu vas chialer ?


Cette situation ne faisait que s'améliorer décidément. Elle n'aimait pas se voir aussi soumise devant lui, et en plus il était témoin de ses larmes naissantes ? Il 'y avait pas plus pathétique. Eréïn aurait bien voulu rétorquer quelque chose, essayer de se relever, mais à quoi bon ? Peu importe ses actions, Uriah aurait trouvé un moyen pour lui faire payer son insolence.
Et comme si elle n'avait pas retenue la leçon, il continua de se moquer d'elle, avec son sourire cruel et ses mots dédaigneux. La petite oméga ne répondit rien, sachant que la moindre parole sortant de sa bouche n'allait pas plaire à l'apprenti. Il n'y avait rien à dire de toute manière. Alors elle préféra garder le silence plutôt que de lui offrir d'autres phrases respectueuses qui lui écorchaient la langue.

Elle attendait simplement qu'il finisse son petit numéro de supériorité, et qu'il se lasse enfin de la tourner en ridicule. La louvette ne pouvait rien faire de mieux que d'attendre, espérant qu'il décide de bientôt la laisser tranquille. Après de longues secondes, l'apprenti lui autorisa enfin à se relever, s'éloignant de quelques pas. Dans des gestes lents et mesurés, Eréïn se remit sur ses pattes, s'ébrouant rapidement, tout en essayant de dissimuler un discret reniflement.

Sauf que Uriah était loin d'en avoir fini avec elle. A peine la femelle avait-elle eu le temps d'entendre -et de comprenne réellement- les paroles de Uriah qu'elle se retrouva loin du sol, au dessus du vide. Son équilibre se fit tout à coup bancal, et Eréïn retint un hoquet de surprise avant de se retenir du mieux qu'elle le put aux branches soutenant son poids.

- Comment tu vas descendre maintenant Mademoiselle Pleurnicharde ? Montre moi comment tu comptais devenir l'égale de l'un des nôtres sans pouvoir !

Eréïn le haïssait, à présent c'était une certitude. Son estomac se tordit sous la colère qui montait doucement en elle. Elle le détestait, lui autant que toute sa fichue famille. A ce moment, elle ne souhaitait que du malheur au jeune loup. Qu'il lui arrive n'importe quoi, tant que cela pouvait faire disparaître ce regard supérieur et ce sourire victorieux.
Aveuglée par cette rage enfantine et très peu contrôlée, elle faillit lui cracher des mots peu plaisants au visage, mais du bruit dans les buissons l'en empêcha, et tant mieux. La petite oméga reconnu facilement Dai, et un soupir s'échappa d'entre ses petits crocs. Il ne manquait plus que lui.

Elle aimait bien le louveteau turbulent, c'était même le seul à se rapprocher le plus d'un ami à ses yeux, mais elle aurait préféré le rencontrer dans une autre situation que celle-ci. A coup sûr, il allait se moquer d'elle et encore plus la ridiculiser, accompagnant le jeune alpha dans ses tours cruels. Mais il ne porta presque pas attention au mâle bleu, s'approchant de l'arbre qu'elle occupait avec un comportement fortement exagéré.
Ce n'était visiblement pas sa journée. Même le rôle très théâtralisé de son ami ne réussit pas à étirer ses lèvres. Elle ne voulait qu'une chose: descendre de ce fichu arbre, et sans se casser quelque chose si possible. Et évidemment, Uriah n'allait pas en rater une miette. Mais pour le moment, Eréïn préféra concentrer son regard sur Dai pour ignorer l'air prétentieux qui s'animait surement sur le visage du loup bleu.

"- C'est vraiment très drôle Dai, mais c'est pas vraiment le moment."

L'oméga n'était déjà pas très portée sur l'humour habituellement, mais dans cette situation c'était encore pire. Elle n'avait aucune envie de rire, juste de partir d'ici et de s'enfuir loin d'Uriah. La petite louvette aurait certainement pu demander de l'aide à Dai, plutôt que de lui répondre aussi sèchement, mais elle ne voulait pas être assistée. Elle voulait descendre seule, à cause de sa stupide fierté. Elle avait était bien assez écrasée pour aujourd'hui, elle ne voulait pas en rajouter une couche.

Les branches craquaient doucement sous le moindre de ses mouvements, signe qu'elles n'allaient certainement pas la supporter longtemps. Eréïn s'approcha prudemment du tronc, espérant trouver des appuis plus sûrs. Elle espérait descendre en s'agrippant au tronc tout en s'aidant des branches autour, mais cela ne semblait pas très sûr. Mais elle n'avait pas de meilleur solution, alors lentement, la louvette tenta d'atteindre les branches inférieures, ses yeux fixant tout sauf le vide sous ses pattes. Sauf que sa patte arrière se stabilisa mal, lui faisant perdre l'équilibre le temps d'un souffle. Elle sentit son corps tomber, mais Eréïn réussit tout de même à se rattraper, agrippant avec force l'écorce du tronc. Dans un lourd effort, elle reprit place sur plusieurs branches plus ou moins capable de supporter son poids.
Décidément, cette descente allait être sacrément longue.
Revenir en haut Aller en bas
Lhazareen
Admin en folie
avatar

Messages : 1346
Date d'inscription : 02/07/2016
Age : 19
Localisation : ~ NoWhere

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Entraînement Perturbé   Jeu 2 Aoû - 22:57

Uriah

Le jeune apprenti regarda le loup tricolore arriver avec un soupir à peine retenu. Il était toujours là pour soutenir son "amie" et se mettre en travers du chemin du jeune Alpha.
Eréïn l'agaçait parce qu'elle ne prenait pas en compte son rang d'oméga, mais Dai l'exaspérait tout autant lorsqu'il oubliait ainsi sa position de futur guerrier.

Chacun était libre de traiter les esclaves comme il le souhaitait, les restrictions n'étant effectives que dans l'autre sens, mais il n'appréciait pas trop que le jeune loup se ligue avec le bas de l'échelle pour lui tenir tête.
Seulement, n'étant pas encore Alpha et son père étant mort, il y aurait beaucoup plus de conséquences s'il s'attaquait au fils du grand Scream.

Tiens, encore une raison pour laquelle il n'appréciait pas le jeune loup ... Il était nordien. Peu importait que son père ait changé de camp, pour lui ça ne faisait pratiquement pas de différence. Cette famille venait du côté de Snow, cette ordure qui lui avait pris sa mère et qui avait fit tant de mal à la meute.

Sa portée et celle de Dai étant de la même année, tous ces jeunes auraient pu devenir amis et grandir ensemble, mais Uriah ne s'était jamais senti très à l'aise quant aux origines de la famille du patrouilleur. Si une personne avait quelque chose à reprocher à la Meute du Nord ici, c'était bien Uriah, et il n'avait jamais vraiment eu envie de copiner, peu importe à quel point Yréïs vantait les qualités de ces jeunes là ...

Uriah n'avait en réalité eu qu'un nombre assez restreint d'amis, et Kaldès était du nombre. Son frère était également un camarade de jeu précieux, et il ne doutait pas que ses cousins en seraient aussi lorsqu'ils auraient un peu grandi et qu'ils auraient quitté les jupes de Plume, leur mère.
Mais un fils d'Alpha Siblings ne pouvait pas se lier à des loups venus du Nord, ou à des omégas récalcitrants, Uriah trouvait cela inconcevable.

Il suivit à peine la tirade du jeune loup, sans doute faisait-il ça pour être drôle, mais Uriah, d'ordinaire si enjoué et prêt à se moquer de tout, était plutôt renfrogné. Il se concentra sur Eréïn, la source de sa mauvaise humeur, qui était en train de descendre à la vitesse d'une fourmi. Unijambiste la fourmi, et mal en point.
S'il était agacé c'était parce qu'il n'arrivait pas à la comprendre, et il avait beau se dire qu'il ne voulait pas chercher à le faire et qu'il se fichait de tout ce qui la concernait, elle restait dans un coin de sa tête, comme pour continuer à lui taper sur le système.

Quand la jeune oméga brisa quelques branches et tomba, Uriah invoqua par réflexe cette puissance tapie au fond de lui qu'il avait appris à déceler et à maîtriser. Son pouvoir il le sentait dans sa poitrine, comme s'il était un organe comme un autre pouvant être utilisé, mais pouvant également se fatiguer. Eréïn n'était pas grosse pour un loup, elle était même plutôt gringalette, mais il avait plutôt l'habitude de s'entraîner avec des petits cailloux et le premier transfert avait renforcé les courbatures qu'il devait à son entraînement de la journée.

Quand il la vit se rattraper au tronc comme un insecte désespéré, il éteignit la magie en lui et recula d'un pas, s'avisant qu'il avait commencé à avancer, au cas où.
Ce réflexe était assez simple, il n'avait pas l'intention de la tuer, seulement de la remettre à sa place. Et la voir ainsi ramper entre les branches pour descendre était une preuve suffisante de son incapacité à ses yeux.
Puisqu'il était fatigué et qu'il allait de toute façon dormir comme une masse ce soir, il poussa soigneusement le tas de branche en dessous de la position actuelle de la louvette, soit au pied du tronc d'arbre.

Puis ses yeux sans pupilles se concentrèrent à nouveau et il se servit de son pouvoir une seconde et dernière fois pour échanger les branches et la petite femelle.
Il l'avait ainsi ramenée au sol, mais les branches étaient maintenant à sa place, soit juste au dessus de sa tête, ce qui n'avait rien d'un hasard ou d'un accident mais était plutôt le résultat escompté.
Certains branches, les plus grosses, restèrent enchevêtrées à celles qui étaient toujours fixées à l'arbre, mais les plus petites passèrent entre les mailles du filet pour s'abattre en direction du sol, ou plutôt de la tête d'Eréïn.

Uriah la regarda quelques instants, repoussant son agacement et sa pointe de colère.

- Tu as compris maintenant n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
maevah

avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 14/09/2016
Age : 19
Localisation : chez moi ^^

Feuille de personnage
Nom: Dai
Clan/Rang: Siblings Empire
Age: 1 mois

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Entraînement Perturbé   Ven 3 Aoû - 11:36

Dai

- C'est vraiment très drôle Dai, mais c'est pas vraiment le moment

La voix d'Éréïn parvint aux oreilles du jeune apprenti qui attendait toujours la tête détournée, les yeux ouverts sur un Uriah plutôt contrarié.
Dai savait que sont intervention n'avait pas plu au fils d'Alpha, même s'il n'était pas l'acteur principal de sa colère. Étant le fils de Scream, l'un des anciens loup les plus redoutés de la Meute du Nord, qui en plus avait tué nombre de loups, il n'avait pas attiré que la sympathie des membres de Siblings Empire.
Personne ne l'avait embêté cependant, après tout, malgré ses origines, il avait un rang dans cette meute, c'était indéniable. Ou peut-être avaient-ils peur des répercutions que pouvait donner son père ?
Peu importait les raisons à présent, il s'en fichait, et sa personnalité atypique, toujours enjoué et à faire des blagues pour s'amuser, avait quelque peu attendrie ceux qui en voulaient à son père et qui reportaient cette colère sur lui, qui n'avait rien demandé.
Il leva la tête en souriant vers Éréïn. Elle avait toujours autant d'humour dit donc.

Au contraire, c'est toujours le moment pour une petite blague

Dai l'observait essayer de descendre de l'arbre, ce qui s’avérait plus ardu que prévu.
Le petite oméga et lui avaient eu deux manières très différentes de contrer le rejet des autres. Elle, s'était isolée et renfermée, montrant les crocs à tous les loups qui passaient, alors que lui s'était rendu d'un sociabilité et d'une joie exemplaire, accompagné d'un je m'en foutisme total pour les remarques acerbes que les autres pouvaient lui lancer. Deux opposés, comme qui dirait.
Tout à sa contemplation et à sa réflexion, il sursauta lorsque la jeune louve rata une branche et il résista à l'envie de lui venir en aide avec son pouvoir lorsqu'il vit qu'elle avait réussi à se rattraper au tronc.
Une mine soucieuse et concernée se dessina sur son visage. Ne pas voler (littéralement) au secours de son amie lui demandait un effort considérable, mais il savait qu'Éréïn tenait plus que tout à sa fierté, encore plus maintenant qu'elle faisait face aux difficultés engendrées par l’absence de pouvoir, alors lui venir en aide avec le sien n'était pas une bonne idée.
Alors il resta là, prêt néanmoins à intervenir à n'importe quel moment.
Soudain, Éréïn ne se trouvait plus en haut, mais à ses côtés, sur la terre ferme, et les branches avaient retrouvé leur place initiale. Uriah avait usé de son pouvoir pour la faire descendre. Et pas lui.
Même si Uriah ne l'avait pas forcément fait pour aider la jeune oméga, le simple fait qu'il ai fait ce que lui s'était refusé de faire par respect pour son amie le mis en rogne.
Mais Dai n'aimait pas se laisser dominer par des sentiments négatifs, il trouvait cela inutile en plus d'être mauvais pour son bien-être personnel. Alors l'expression de Dai se transforma.
Ou plutôt elle disparut, ne laissant plus qu'un visage lisse de toutes expressions, le regard toujours posé sur Éréïn. On ne lisait ni colère, ni joie, ni tristesse, rien, comme si la vie qui l'animé habituellement s'était subitement envolée.
Il recula de quelques pas et s'assit, comme pour avoir une vue d'ensemble sur les deux loups présents avec lui, même si l'on ne pouvait pas dire avec certitude si il les regardait tous les deux, un des deux précisément, ou aucun des deux. Son regard restait tout simplement neutre, ni absent, ni présent, la lueur qui pétillait dans ses yeux ayant disparu.
Et il resta là, ne prenant le partie ni de l'un, ni de l'autre, comme un soldat dont la seule mission était de surveiller les alentours tout en essayent de se faire oublier.
Revenir en haut Aller en bas
TheQueenInTheNorth

avatar

Messages : 1156
Date d'inscription : 12/09/2016
Age : 19
Localisation : Perdue dans son monde

Feuille de personnage
Nom:
Clan/Rang:
Age:

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Entraînement Perturbé   Ven 3 Aoû - 18:35

E R E Ï N



Ses muscles crispés sous l'effort, la louvette essayé de ne pas regarder en bas. Il lui sembla entendre Dai répondre à sa réplique, mais elle n'attarda pas dessus. Elle préférait grandement se concentrer sur sa descente, et uniquement ça. Reprenant son souffle, Eréïn tenta de s'approcher des branches un peu plus basses. Ses gestes toujours prudents et lents, elle avançait à petits pas.
Le problème, c'était que son petit corps se fatiguait vite. Et là, elle était en train de lui demander un gros effort.

Mais au moment ou l'oméga voulu agripper un des branches, elle se sentit bizarre, et un instant plus tard, elle était au sol, juste à côté des deux autres louveteaux. Un peu perdue, elle laissa ses yeux papillonner autour d'elle. La louvette n'eut même pas le temps de retrouver ses esprits, ou de formuler la moindre paroles, qu'une multitude de petites branches s’abattit sur sa tête. Retenant un petit grognement de douleur, elle ferma les yeux pour s'empêcher de fusiller du regard Uriah.
Evidemment qu'il était responsable de son retour soudain sur terre, comme il était responsable de ce dernier sale coup. Il avait fait exprès, elle en était persuadée.

- Tu as compris maintenant n'est-ce pas ?


Une fois sûre d'avoir effacé la moindre trace de colère dans son regard, elle releva ses iris vers le jeune alpha, et hocha simplement la tête. Si elle ne disait plus rien, et se contentait de jouer la louvette respectueuse, il allait pouvoir enfin la laisser tranquille. Eréïn s'ébroua rapidement, chassant les dernières feuilles coincées dans sa fourrure.
Puis, la femelle tourna enfin son regard vers Dai. Elle s'attendait à voir un visage amusé par la situation dont il venait d'être témoin, ou même un sourire narquois étirer ses lèvres. Mais il n'en fut rien, ce qui la surprit.  
Elle pencha légèrement la tête, tentant de comprendre ce soudain changement de comportement. Mais son envie de partir prit vite le dessus finalement. Elle sentait encore la honte lui chauffer les oreilles, et une pointe de colère ne voulant pas s'éteindre au creux de son ventre. Ce moment, c'était quelque chose qu'elle voulait vite laisser derrière elle.
Alors, avec une mine la plus neutre possible, elle ravala sa petite fierté et s'inclina légèrement devant Uriah, avant de prendre la parole.

"- Maintenant que j'ai retenu la leçon, je préfère me retirer et vous laisser tranquille. Je ne veux pas vous déranger plus longtemps."

Elle tenta de reprendre certains mots qu'elle avait entendu être utilisés par les autres omégas de la meute, pour s'adresser aux guerriers. La louvette trouvait ridicule de le vouvoyer, mais il aurait encore pu mal le prendre si elle avait utilisé le tutoiement. Peu importe que ce la femelle faisait, ça ne semblait jamais au goût du loup, alors elle préférait prendre ses précautions. Et ainsi, la petite Eréïn prit la direction des fourrés entourant la combe, ne voulant pas sentir une seconde de plus le regard du mâle sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Lhazareen
Admin en folie
avatar

Messages : 1346
Date d'inscription : 02/07/2016
Age : 19
Localisation : ~ NoWhere

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Entraînement Perturbé   Ven 3 Aoû - 23:15

Uriah

Il regarda Eréïn se décomposer devant lui et s'excuser, et il sut qu'elle était exactement comme sa mère plus jeune.
Son père lui avait expliqué ce qui était arrivé à l'oméga, comment elle avait perdu ses yeux en contribuant à la mort d'un guerrier. Elle n'avait eu la vie sauve qu'à cause de son handicap et de la perte de toute sa famille, qui était selon les Alphas un châtiment assez lourd.
Yréis avait été une rebelle, une esclave insoumise, et Eréïn suivait le même chemin. Elle avait beau faire mine de s'incliner, être blessée, ce qu'elle pensait en son fort intérieur ne changeait pas, elle détestait sa place dans la meute et la trouvait injuste.
Peut être que la jeune louve suivrait jusqu'au bout le chemin de sa mère et prendrait un peu de plomb dans le crâne, se rendant compte qu'elle n'était pas si mal lotie que ça, surtout en temps que fille d'Yréis. Si une famille d'oméga était bien traitée chez les Silbings, c'était bien la sienne, puisqu'elle avait acquis un certain respect en s'occupant des enfants de l'Alpha Dexter.

Il observa la louvette partir sans rien ajouter. Si c'était ce qu'il lui fallait pour comprendre, Uriah était parfaitement disposé à la remettre à sa place autant de fois qu'il le faudrait. Ce n'était pas une petite femelle sans importance et sans pouvoir qui allait faire sa loi sur le camp. Et avec ce qui s'était passé aujourd'hui, le jeune apprenti se doutait qu'elle ne se permettrait plus jamais de lui donner le moindre ordre.
Peut être qu'il n'aurait plus à lui rappeler qui commandait à l'avenir, il espérait que le message soit passé. Il doutait même qu'elle aille se plaindre à sa mère, elle était bien trop fière pour raconter cette humiliation à qui que ce soit.

Il se tourna vers Dai dès que Eréïn eut disparu.
Qu'est ce qu'il faisait là au juste ? Il n'avait rien fait pour aider son "amie" et s'était contenté de rester assis là. Peut être que lui était assez malin pour ne pas se mettre sur le chemin d'un fils d'Alpha.

- T'as apprécié le spectacle ?

Il ne comprenait pas vraiment Dai.
Il n'aimait pas Eréïn, et c'était son droit de la tourmenter, mais si quelqu'un avait cherché des noises à Kaldès, il aurait au moins été agacé qu'on s'en prenne à son ami.
Il avait conscience de faire deux poids deux mesures, mais il n'aimait déjà pas beaucoup les femelles en général, qu'il jugeait trop pleurnichardes, alors quand elles le cherchaient et qu'elles étaient aussi faibles et inutiles que sa très chère soeur d'adoption ...
Seulement Dai était censé apprécier la louvette, lui.
Revenir en haut Aller en bas
maevah

avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 14/09/2016
Age : 19
Localisation : chez moi ^^

Feuille de personnage
Nom: Dai
Clan/Rang: Siblings Empire
Age: 1 mois

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Entraînement Perturbé   Dim 5 Aoû - 23:30

Dai

Il écoutait vaguement la conversation qui se terminait devant lui, éloignant sa colère de plus en plus loin.
C'est seulement lorsqu'Éréïn lui passa devant pour s'éloigner qu'il sembla reprendre conscience, la vie remplacent le vide dans ses yeux. Il suivit la jeune oméga du regard, hésitant à la suivre.
Il savait qu'elle avait honte et qu'il était même fort probable qu'elle soit en colère, et il ne voulait qu'elle s'enferme dans ses sentiments négatifs. Mais il savait aussi que dans ces moment là, son amie préférait plus que tout être seule.
Il se décidait enfin, esquissant un début de geste pour la suite, quand la voix d'Uriah l’interrompit.

- T'as apprécié le spectacle ?

Il se retourna vers l'apprentie guerrier, qu'il avait oublié pendant quelques instants. Il l'observa longuement, ce jeune fils d'Alpha, qui croyait que tout le monde lui était redevable et qui martyrisait son amie juste parce que celle-ci avait du lui balancer une phrase mal placée mais oh mon dieu qui contestait son pouvoir d'héritier et du coup il fallait qu'il montre qu'il est le plus fort.
Malgré tout, il n'en voulait pas au jeune loup. C'était les règles de la meute, et ce dernier ne faisait qu'en profiter. Pourtant, il l'avait mis en colère, chose exceptionnelle car Dai avait une patience hors du commun, et peu de choses ou de paroles ne l’atteignaient moralement.
Mais le fait qu'il n'ait pas laissé à Éréïn le temps de faire ses preuves, et le fait qu'il n'ait pas eu le temps de montrer son soutient à son amie avant qu'Uriah ne la fasse descendre l'avait énervé.
Il pencha la tête sur le côté, une légère pointe de colère transparaissant dans ses yeux de couleurs différentes.

- "Spectacle" ? Tu considères ta "leçon" comme un jeu dont je suis le public admiratif ?

Puis, la pointe de colère fut remplacée par de la surprise, voir même une certaine admiration, et il regarda Uriah avec ce regard nouveau, avant de s'exclamer, répondant finalement à sa question.

Non, pas du tout... Woah, tu as même réussit à m'énerver ! Bravo, Monsieur le fils d'Alpha.

Et il sourit. Mais pas un faux sourire plein de haine, un vrai sourire joyeux, presque fière envers son interlocuteur pour avoir réussit à faire ce que très peu de gens avaient fait avant lui.
Puis il réfléchit à la situation, et conclue que son camarade de Meute avait cependant en partie raison, et que Dai aurait pu réagir plus vite ou au moins, montrer son empathie, quitte à entamer un peu plus la fierté d'Éréïn, lui qui était censé être son (seul) ami.
Il tourna la tête vers l'arbre où était perché la jeune oméga il n'y avait pas si longtemps, et prit la décision d'expier son manque de réactivité en se mettant à la place de la louvette.
Il laissa son pouvoir s'activer, se concentrant pour ne pas perdre le contrôle, et l'utilisa pour se soulever de terre et léviter jusqu'aux branches où l'on voyait encore les écorchures que les griffes d'Eréïn avait laissés dans sa tentative de descendre.
Il désactiva alors son pouvoir, et entreprit de faire de ce qu'Éréïn avait commencé : descendre de l'arbre, sans aide extérieur ou de son pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
TheQueenInTheNorth

avatar

Messages : 1156
Date d'inscription : 12/09/2016
Age : 19
Localisation : Perdue dans son monde

Feuille de personnage
Nom:
Clan/Rang:
Age:

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Entraînement Perturbé   Mar 7 Aoû - 15:24

E R E I N



D'un pas lent, la petite oméga s'enfonçait dans la végétation de la forêt, voulant simplement s'éloigner du loup bleu et noir. Elle se trouvait ridicule à le fuir ainsi, mais elle ne pouvait rien faire d'autre. C'était le seul moyen pour ne plus l'avoir dans son champ de vision, et ne pas entendre sa voix agaçante. La femelle ne voulait plus entendre parler de lui, et avait décidé de l'éviter le plus possible à présent.
Sauf que Eréïn n'avait pas laissé que le jeune alpha derrière elle. Il y avait aussi Dai qui était apparu au beau milieu de leur petite rencontre. Il n'avait rien fait de mal, et elle l'avait presque ignoré, fuyant Uriah sans même penser au louveteau brun et crème. Elle ne lui avait adressé la parole que pour lui offrir une remarque sèche et très peu amicale. Elle faisait vraiment une amie pitoyable.

Eréïn s'arrêta dans sa marche, se sentant de plus en plus coupable de son comportement. Elle finit par faire demi-tour, rebroussant chemin dans un trottinement rapide. Elle ne voulait pas regretter plus tard de ne pas avoir retrouvé Dai. C'était son seul ami, elle ne voulait pas se disputer avec lui à cause d'une raison aussi idiote. Elle se retrouva vite devant la combe, et l'odeur de ses deux camarades était toujours aussi présente.
Ne voulant pas se révéler devant Uriah, elle se colla au sol, se cachant sous un buisson touffu. Dissimulée ainsi, la petite femelle attendait que l'alpha veuille enfin partir pour aller voir son ami. Mais il ne semblait pas décidé, discutant avec Dai. Eréïn était trop loin pour les entendre, mais le fils de Scream ne semblait pas très heureux. Mais un sourire reprit vite place sur son visage, et contre toute attente, il s'éleva dans les airs. Un air d’incompréhension au visage, l'oméga l'observer prendre place dans l'arbre, exactement là où elle se trouvait un peu plus tôt. Qu'est ce qu'il lui passait par la tête encore ? Elle ne comprenait pas vraiment le but, il voulait voir ce que ça faisait d'être si haut ? L'idée qu'il agisse ainsi pour en quelque sorte se punir de ne pas avoir agi lorsqu'elle-même était coincée dans l'arbre ne lui traversa pas l'esprit, n'ayant pas l'habitude que l'on fasse la moindre chose pour elle. Alors la louvette attendit, observant avec inquiétude Dai dans l'arbre, priant pour qu'il ne tombe pas. Au moindre mouvement suggérant une chute, elle était prête à sortir de sa cachette pour aller l'aider, peu importe que Uriah soit là ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Lhazareen
Admin en folie
avatar

Messages : 1346
Date d'inscription : 02/07/2016
Age : 19
Localisation : ~ NoWhere

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Entraînement Perturbé   Mar 7 Aoû - 22:28

C'est un peu court, mais je fais sortir Uriah ^^

Uriah

Il regarda le jeune loup s'avancer vers l'arbre sans bouger et l'observa flotter jusqu'à la dernière position d'Eréïn.
Décidément, il ne le comprenait pas ... Au lieu de pardonner à Scream et à sa petite famille et les intégrer avec un bon poste, les Alphas de Siblings auraient mieux fait d'appliquer la procédure habituelle pour les réfugiés de guerre, ainsi Dai aurait été fils d'oméga, comme sa chère et tendre amie, et il n'aurait pas eu besoin de ridiculiser le rang de guerrier ainsi.

Il soupira et ne resta pas plus d'une minute devant le triste spectacle de l'apprenti essayant de descendre de son perchoir. En quoi cela pouvait aider de toute manière ? L'esclave allait-elle se sentir moins seule et minable parce que son soit disant ami avait, après coup, décidé de porter son fardeau
à sa place ?
Ça ne changeait absolument rien.

Uriah s'éloigna de la combe en soupirant, espérant finir sa petite balade tranquillement avant de rentrer au camp et retrouver Kaldès et son frère.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Entraînement Perturbé   

Revenir en haut Aller en bas
 
[FLASHBACK] Entraînement Perturbé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entraînement magique [FLASHBACK avec Morrigan et Myrdhinn]
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'escrime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Winter's War :: Administration :: Corbeille :: RP's Abandonnés-
Sauter vers: